Location bétonnière : tout ce qu’il faut savoir

La bétonnière figure parmi les indispensables d’un chantier de construction. Sur le marché, on en trouve de nombreux modèles qui se différencient en fonction de leur capacité, de leur type d’alimentation mais également de leurs fonctionnalités. Mais alors, comment savoir quel modèle choisir ?

Voici quelques conseils et astuces pour vous guider dans la location d’une bétonnière.

Voir toutes nos annonces

Combien coûte location d’une bétonnière ?

Le tarif de location d’une bétonnière varie essentiellement en fonction du modèle mais aussi de sa capacité. En voici quelques exemples pour vous permettre de vous faire une idée :

  • Pour les bétonnière-brouette présentant une capacité allant de 130L à 350L, le tarif journalier va de 20€ à 90€
  • Pour les bétonnières professionnelles bénéficiant d’une capacité allant de 160 à 450 L, le tarif journalier va de 30€ à 120€

Dans quel cas louer une bétonnière ?

Il existe de nombreuses situations dans lesquelles la location d’une bétonnière peut vous sauver la mise. Il se pourrait que vous ayez un gros chantier en vue et qu’il ne vous sera plus possible de continuer à réaliser vous-même votre béton à la main. Peut-être que votre bétonneuse est tout simplement en rade ? Dans ces cas précis, il n’est pas forcément nécessaire d’en acheter un nouveau. Passez tout simplement par la location.

En pratique, une bétonnière vous permet dans un premier temps de mélanger les différents matériaux permettant de fabriquer votre béton : sable, gravier, ciment et eau. Cet engin vous sera également utile pour éviter le dessèchement de votre composition avant son application. Il s’agit d’une solution pratique lorsque vous aurez à effectuer de gros travaux de bétonnage.

Voir toutes nos annonces

Comment choisir sa bétonnière ?

Il existe quelques points à observer dans le choix d’une bétonnière. Cela peut concerner les caractéristiques techniques de la machine, tout comme la nature des travaux à réaliser.

Bétonnière électrique ou thermique ?

Avant toute chose, vérifiez que votre chantier bénéficie d’une source d’alimentation électrique, qu’il soit relié au réseau ou à un groupe électrogène. Si tel n’est pas le cas, prévoyez directement une bétonnière thermique.

La capacité d’une bétonnière qui fonctionne à l’électricité et celle d’un modèle qui carbure à l’essence sont également différentes. La première est généralement comprise entre 40L et 1000L, contre 130L et 1000L pour sa rivale. En somme, on a donc le choix entre une mini-bétonnière pratique et une bétonnière professionnelle.

La taille de la cuve

Il existe de nombreux modèles de cuve, adaptés à différents usages. Généralement, il est conseillé de choisir une cuve d’une capacité de plus de 150 L pour les chantiers de moyenne ou grande envergure. En plus de gagner du temps, cela permet de préserver une certaine homogénéité, ce qui n’est pas toujours le cas lorsqu’on utilise une cuve de trop petite contenance.

Les accessoires

Le châssis : il doit être renforcé en vue d’une meilleure stabilité. Il est impératif qu’il puisse s’adapter au poids de la machine et aux mouvements occasionnés par le pétrissage.

Les roues : elles doivent être gonflables et présenter un grand diamètre pour permettre de déplacer facilement la machine, et ce malgré d’éventuelles surfaces accidentées. Ces grandes roues seront également utiles pour remorquer la bétonnière.

La couronne : garante de la longévité de la machine, celle-ci doit être assez robuste pour résister aux chocs. A noter qu’un capot de protection est généralement installé sur ce dispositif afin de réduire les risques d’accident et éviter au mécanisme d’être endommagé.

Le système de basculement

Autre élément important à prendre en considération : le système de basculement. Les bétonnières avec un frein au pied et un câble d’acier peuvent être basculées dans n’importe quelle position. Vous n’aurez qu’à appuyer sur la pédale y afférente et à faire tourner la roue de basculement jusqu’à ce que l’ouverture du tambour atteigne la position souhaitée.

Il existe également d’autres systèmes de basculement, qui pour la plupart ne permettent malheureusement pas d’être aussi précis. On note notamment le dispositif muni d’une barre, laquelle sert à déverser le béton ou le mortier d’un tour de main. Certains modèles sont aussi pourvus, en plus du bouton marche/arrêt, d’un bouton d’arrêt d’urgence.

Les différents types de bétonnière

Selon leur axe d’inclinaison, les bétonnières peuvent être classées en deux catégories distinctes :

Les bétonnières à axe incliné ou à cuve basculante

Ces bétonnières sont utilisables pour des gâchées n’excédant pas 500 litres et pour des bétons plastiques de qualité moyenne. En effet, le brassage des éléments est amélioré lorsque l’axe est faiblement incliné sur l’horizontal.

Les bétonnières à axe horizontal (cylindro-coniques) :

Ces bétonnières sont plus lourdes, plus coûteux mais beaucoup plus robustes. Elles permettent également de réaliser du béton de meilleure qualité. Ces modèles sont généralement équipés de dispositifs de chargement et de dosage en eau mais également de roulements pour les déplacer plus aisément.

Besoin de louer une bétonnière ?

On vous recommande aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *